Écrit par:Students Stories
Date d'envoi:November 12, 2015
Publié dans:Home / Destinations / Portugal / Lisbonne / Aux antipodes de la Suède

Aux antipodes de la Suède

Mon séjour à Lisbonne était fantastique ! L’avantage d’aller dans une capitale est qu’il y a une diversité incroyable de choses à voir et à faire. Lisbonne a largement dépassé mes attentes ! La capitale du Portugal, qu’on appelle également la « ville aux sept collines » ou « Lx », offre un mariage harmonieux entre bâtiments modernes et architecture traditionnelle. Même en marchant 24h par jour dans la ville, vous n’aurez jamais fait le tour de tout ce qu’elle a à offrir !

La première chose qui frappe lorsqu’on arrive à Lisbonne est l’influence marine de la ville. Vous la retrouvez partout, que ce soit dans l’architecture des monuments ou l’aménagement urbain. De plus, cette ville balnéaire offre plusieurs plages de sable fin sublimes, bordées par des eaux turquoises, qui réunissent les conditions idéales pour les sports nautiques. Je suis allé à la célèbre plage de Costa da Caparica et j’en suis véritablement tombé amoureux. Une atmosphère chaleureuse, des gens ouverts, un temps magnifique, la mer chaude… Tout y est pour passer un moment agréable et revenir avec un beau bronzage !

L’école organise de nombreuses activités et excursions. J’ai par exemple eu une visite guidée du Bairro Alto, le quartier le plus pittoresque de la ville. C’est vraiment un quartier superbe de la ville avec des rues pavées parcourues par les lignes de tramways historiques et bordées par des bâtisses centenaires aux balcons fleuris de manjerico, mais le quartier regorge également de musées, bars, restaurants et de « casa de Fados ». C’est un mélange parfait entre tradition et vie moderne, où les gens de tout âge se retrouvent. Grand passionné de musique, je n’ai pas pu résister à l’appel du Café Luso où il y avait un concert de fado qui a ravi tous les spectateurs jusqu’à l’aube, avec des rythmes de guitare accompagnés par des voix fabuleuses. Avec un verre de vin portugais à la main, j’ai passé une très bonne soirée ! J’ai passé toute la journée dans le quartier, à parler portugais avec les riverains accueillants et à écouter les rythmes entraînants, qui résonnaient dans le labyrinthe des rues pavées. Ce fut un premier jour parfait, qui a donné le ton de tout mon séjour !

L’école elle-même est très bien située, à deux pas du Parque Eduardo VII, le plus grand parc de Lisbonne. C’est l’endroit idéal pour se détendre après les cours, à proximité du centre-ville, mais aussi du fleuve Tagus. L’école est un point de départ parfait pour partir à la découverte du reste de la ville. En effet, on peut facilement accéder aux autres quartiers depuis l’école, en prenant les transports en commun comme le bus, le métro et le magnifique tramway d’époque, ou simplement y aller à pied !

Monument catholique inspiré du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro, l’imposant Cristo-Rei se détache à l’horizon. Avec ses 73 mètres de haut, il est à 113 m au-dessus du niveau de la mer et se trouve sur la rive gauche du fleuve Tagus. C’est vraiment impressionnant !

En parlant de choses impressionnantes, le Centro commercial Colombo est le plus grand centre commercial de toute la Péninsule Ibérique et est très facile d’accès depuis le centre-ville. Il compte plus de 400 magasins, un complexe cinéma, un parc d’attraction couvert et bien d’autres choses encore ! Lorsque j’y suis allé, je n’ai pas vu l’heure passer dans ce paradis du shopping ! Je dois avouer que je me suis même perdu plusieurs fois. Il vaut vraiment le détour, mais les boutiques du centre-ville sont également fantastiques, vous pourrez y trouver toutes sortes de choses. Un des magasins qui m’a le plus marqué vendait un nombre incroyable d’objets différents en osier : paniers, sacs, boîtes, coffres, chapeaux… C’est une bonne adresse pour trouver un cadeau original et traditionnel !

Lisbonne est une ville tranquille et l’atmosphère y est détendue, mais elle change complètement pendant les matchs de foot ! Un soir, je me suis perdu dans une foule de supporters en rouge (S L Benfica) et d’autres en vert ( Sporting CP) qui allaient dans l’un des trois stades de la ville. L’ambiance était géniale, on pouvait vraiment sentir la rivalité « saine » entre les équipes. Ça c’est fini en match nul et les deux équipes ont fini par faire la fête. Mais j’ai eu l’impression que ce match nul avait tout de même laissé les supporters sur leur faim.

Forte de sa tradition et de son histoire maritime, Lisbonne a accueilli l’exposition universelle de 1998. On m’a dit que cette exposition était sur le thème de l’océan et que le centre où elle a été accueillie s’appelle le Parque das Nações (le Parc des Nations). C’est un coin absolument unique, avec une multitude de cafés, restaurants, musées et une promenade magnifique le long du fleuve Tagus, d’où on peut admirer le gigantesque pont Vasco da Gama, de 17 km de long. Si vous allez dans ce centre d’exposition, ne ratez pas le Pavillon de la réalité virtuelle, le Pavillon de la connaissance des mers et, mon préféré entre tous, l’Oceanarium. Ce dernier est un des plus grands aquariums au monde, il comprend en effet plus de 450 espèces marines et un total impressionnant de 16 000 animaux et plantes. Le pavillon est composé de cinq énormes aquariums différents, chacun symbolisant un océan, pour aboutir à un échantillon représentatif des fonds marins de notre planète.

Mon séjour à Lisbonne est passé vraiment trop vite. Bien que ce billet de blog soit plus long que je ne l’aurais pensé, j’ai encore un millier de choses à dire sur cette expérience inoubliable ! Je ferai peut-être un autre billet pour vous en parler davantage.

Pour finir, je dirais simplement qu’effectuer un séjour linguistique à Lisbonne est bien plus qu’un cours de langue. Et si vous décidez de tenter l’aventure, vous vous en rendrez vite compte ! J’ai également appris de nombreuses choses dans le pays le plus occidental d’Europe, empreint de ses traditions maritimes centenaires, et découvrir la culture et le mode de vie de ses habitants fut une expérience extrêmement enrichissante. Venant de Suède, c’était vraiment une aventure dépaysante pour moi !

J’ai déjà hâte d’y retourner ! En attendant, je peux seulement me consoler en regardant les milliers de photos que j’ai pris là-bas !

 

Sven (Suède)