Écrit par:Infos
Date d'envoi:June 17, 2019
Publié dans:Home / Destinations / Guadeloupe / 5 raisons d’aller en Guadeloupe

5 raisons d’aller en Guadeloupe

Rêvez-vous de soleil, d’eaux bleues crystallines et de plages de sable ? Souhaitez-vous apprendre le français en immersion dans une culture riche et unique ? Dans ce cas, pourquoi ne suivriez-vous pas des cours de français en Guadeloupe ?

Terre d’écrivains tels que Maryse Condé et Saint-John Perse, cet archipel des Caraïbes est le lieu idéal pour ceux qui s’intéressent à la littérature française et francophone. La scène musicale et artistique y est également très vivante !

Si vous envisagez d’apprendre le français en Guadeloupe avec nos programmes, ou simplement d’y aller de votre côté, voilà cinq raisons de sauter le pas !

1. La mer

La Guadeloupe est bien sûr connue pour ses magnifiques plages de sable, bordant une mer limpide. L’une des plus populaires est la Datcha au Gosier, mais d’autres comme celles de Sainte-Anne, Deshaies, Pointe-Noire ou encore le Moule sont tout aussi appréciées. Que vous souhaitiez vous baigner, surfer, faire de la plongée ou de la voile, ou simplement vous prélasser au soleil, vous trouverez votre bonheur. Et comme nager ouvre l’appétit, vous pourrez en sortant de l’eau savourer les délicieuses glaces artisanales vendues en bord de plage (essayez le sorbet coco !).

Anecdote : Si vous regardez la série policière Meurtres au paradis, qui se déroule dans l’île caribéenne fictive de Sainte-Marie, certains paysages vous paraîtront peut-être familiers. La série a en effet été tournée en… Guadeloupe !

2. La nature

Saviez-vous qu’une grande partie de la Guadeloupe est classée « réserve de biosphère » par l’UNESCO depuis 1992 ? L’archipel abrite en effet une incroyable diversité d’espèces animales et végétales.

C’est pour protéger cette extraordinaire biodiversité que le Parc National de Guadeloupe a été créé. Du majestueux volcan de la Soufrière aux vertigineuses chutes du Carbet en passant par la luxuriante forêt tropicale, de nombreux sentiers de randonnée vous permettront d’admirer certains des plus beaux paysages de Guadeloupe.

Si vous êtes plus intéressé par les paysages maritimes, le parc comprend aussi la baie du Grand Cul-de-sac Marin avec sa mangrove unique, ses récifs coralliens, ses forêts marécageuses et ses marais herbacés. Pour préserver ces écosystèmes délicats, il est demandé aux visiteurs de veiller à ne pas perturber ces espaces.

 

Bon à savoir : Même hors du parc, les activités autour de la nature sont nombreuses en Guadeloupe : plongée, observation des baleines et dauphins, promenade en canot sur le canal de Perrin ou le canal des Rotours…

 

3. La Soufrière

Elle a déjà été évoquée plus haut mais la Soufrière mérite bien sa propre catégorie ! Ce volcan actif culmine à 1467 m : il s’agit du point le plus élevé des Petites Antilles ! Plusieurs sentiers permettent d’escalader la « Vieille Dame ». Par beau temps, elle offre un panorama à couper le souffle sur toute la Basse-Terre.  Et pour les courageux qui seront montés jusqu’au sommet, vous pourrez observer directement les cratères, gouffres et autres crevasses témoignant de l’activité du volcan. Soyez cependant avertis : le nom « Soufrière » provient de l’odeur de soufre caractéristique dégagée par les fumerolles.

Bon à savoir : L’activité volcanique offre certains avantages comme la présence de sources chaudes. La source de Thomas (non loin de la bien nommée ville de Bouillante), ouverte sur la mer, est accessible aux baigneurs.

4. La gastronomie

Impossible de ne pas mentionner les spécialités culinaires ! Profitez de votre séjour pour goûter un court-bouillon de poisson bien assaisonné ou bien un colombo, plat préparé avec un mélange d’épices d’origine indienne. D’autres plats classiques de la cuisine guadeloupéenne incluent les accras de morue ou encore le crabe farci.

Les desserts ne sont pas en reste : le tourment d’amour est un délicieux gâteau des Saintes souvent préparé avec de la confiture de coco, les kassav (galettes de farine de manioc) peuvent se manger sucrées agrémentées de confiture et le chodo est une boisson chaude sucrée servie pour les grandes occasions. Quant aux doucelettes et sik a coco, ce sont des confiseries typiques à base de noix de coco.

En termes de produits du terroir, la Guadeloupe est également réputée pour son café, son rhum, et même son miel ! Le café arabica produit en Guadeloupe est d’excellente qualité. Certaines exploitations proposent d’ailleurs des visites guidées permettant de comprendre les différentes étapes de la production du café. De même, la visite de distilleries locales vous permettra de déguster les meilleurs rhums guadeloupéens. Des experts pourront même vous aider à choisir lequel ramener chez vous : une occasion en or de pratiquer votre français !

Bon à savoir : Si vous venez en août, ne manquez pas la Fête des cuisinières à Pointe-à-Pitre. À cette occasion, les femmes de l’association des cuisinières se rassemblent dans leurs plus belles tenues traditionnelles. Après une messe où elles font bénir leurs plats vient une journée de festivités avec musique, danse et bien sûr d’excellents mets.

5. La culture

La Guadeloupe est caractérisée par une culture riche et diverse avec des influences amérindiennes, africaines, indiennes, syro-libanaises, européennes…

La musique et la danse occupent une place prépondérante dans la culture guadeloupéenne, avec des genres traditionnels comme la biguine ou le gwoka. Ce dernier, qui réunit danse et tambours appelés « ka » est d’ailleurs inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO.  Au cours de votre séjour, vous aurez peut-être la chance d’assister à un léwoz, un rassemblement populaire où est joué le gwoka. Le zouk ou encore le kompa haïtien sont aussi des genres populaires dans l’archipel.

Pour en apprendre plus sur l’histoire de la Guadeloupe, vous pourrez visiter le musée d’archéologie amérindienne Edgar Clerc et le Mémorial ACTe, un musée mémorial sur la traite et l’esclavage.

La Guadeloupe possède par ailleurs une belle tradition littéraire : pourquoi ne pas pratiquer votre français en lisant un roman de Maryse Condé ou un recueil de poèmes de Guy Tyrolien ?

Bon à savoir : Le carnaval est l’un des temps forts culturels de la Guadeloupe. Il commence en janvier et se déroule sur deux mois. Cet événement festif impressionne par ses défilés, ses costumes élaborés et ses groupes de danse et de musique : vous en garderez un souvenir inoubliable ! Beaucoup de nos étudiants font d’ailleurs coïncider leur séjour avec le carnaval en février ou encore le festival de gwoka en juillet.

 

N’attendez-plus !

Contactez-nous dès maintenant pour savoir comment nous pouvons vous aider à vivre une expérience linguistique hors du commun en Guadeloupe !